soin chiot bulldog

Comment Prendre Soin d’un Chiot Bulldog Anglais ?

Les bulldogs anglais sont bien connus pour leur silhouette trapue, leurs bajoues épaisses, leur peau ridée et leur visage “enfoncé”.

Ce sont de beaux chiens amusants qu’il est bon d’avoir comme animal de compagnie.

Les chiots bulldogs anglais ont besoin de soins de base, mais ils ont également besoin de soins spéciaux.

Assurez-vous simplement de bien comprendre les besoins particuliers de votre chiot et il sera un compagnon fidèle pendant de nombreuses années.

Vous devez le nourrir/

  • trois fois par jour selon un horaire régulier pendant les quatre premiers mois suivant votre départ.
  • à 6 mois, vous pouvez commencer à le réduire à 2 fois par jour
  • et à 12 mois, vous pouvez le réduire davantage, à une fois par jour.

Donnez à votre chiot bulldog anglais une alimentation de qualité et bien équilibrée.

1. Nourrir votre chiot

soin bulldog
Le Bulldog est chien amical et facile à vivre

Changez de marque alimentaire progressivement.

Achetez une petite quantité de la nourriture que votre chien a prise avant de le ramener chez vous. De cette façon, votre chiot ne sera pas en état de choc pour une nouvelle alimentation.

Si vous voulez changer de marque, faites-le lentement.

Mélangez 1/2 et 1/2 pendant une semaine, puis 1/4 et 3/4 pendant une semaine, puis changez complètement.

Nourrissez votre chiot selon un horaire régulier.

Vous devez le nourrir trois fois par jour selon un horaire régulier pendant les quatre premiers mois suivant son arrivée.

À 6 mois, vous pouvez commencer à le réduire à 2 fois par jour et à 12 mois, vous pouvez le réduire davantage, à une fois par jour.

Donnez à votre chiot bulldog anglais une alimentation de qualité et bien équilibrée.

En général, vous pouvez trouver facilement les aliments pour chiens dans les grandes surfaces, les magasins canins et même en ligne.

Examinez les cinq premiers ingrédients figurant sur l’étiquette des aliments pour chiens :

  • le ou les deux premiers ingrédients doivent être de la viande (pas de sous-produits de viande, qui ne doivent se trouver que plus bas dans la liste),
  • suivis de légumes,
  • puis de céréales.

De temps en temps, un bulldog anglais présente des signes d’intolérance alimentaire (diarrhée, vomissements ou problèmes de peau) à un ou plusieurs des ingrédients contenus dans un aliment.

Si votre chiot ou votre chien présente ces signes, vous devrez consulter votre vétérinaire pour en déterminer la cause, puis suivre un régime alimentaire strict tout au long de sa vie pour minimiser les symptômes.

Évitez de donner à votre chien des aliments pour humains. Gardez à l’esprit que certains aliments pour humains peuvent rendre un chien malade ou carrément le tuer.

Les aliments qui sont toxiques pour les chiens incluent (mais ne sont pas limités à) :

  • les avocats
  • l’alcool
  • le chocolat
  • les raisins et raisins secs
  • la ciboulette, l’oignon et ail
  • la noix
  • les pâtes de levure
  • tout ce qui est fabriqué avec l’édulcorant xylitol que l’on trouve en particulier dans les gommes sans sucre

Surveillez le poids de votre chien.

Les bulldogs anglais peuvent prendre du poids facilement, vous devez donc veiller à ce que votre chiot ne prenne pas de poids excessif.

Si votre chiot prend trop de poids, consultez votre vétérinaire pour connaître le meilleur moyen, et le plus sûr, de maintenir le poids de votre chien en équilibre.

  • N’oubliez pas que les friandises ajoutent des calories à l’alimentation et qu’il faut donc les donner en petites quantités et avec parcimonie. Réservez-les pour le dressage de votre chiot.
  • Surveillez l’état de santé de votre bulldog pour déterminer s’il est en surpoids (ou en sous-poids) sur une base mensuelle.
    Un chien de poids normal aura l’abdomen “replié” (vu de côté) et ses côtes seront faciles à sentir mais pas à voir.
    Un chien obèse perdra son abdomen replié, car la graisse s’accumule à cet endroit et sur la cage thoracique.
    Un chien en sous-poids aura l’abdomen plus fortement replié et ses côtes seront faciles à sentir et à voir.

Fournissez de l’eau propre à tout moment.

C’est particulièrement important pendant les périodes chaudes ou humides, mais il faut en fournir tout le temps.

N’oubliez pas non plus de laver les bols d’eau et de nourriture à l’eau et au savon deux fois par semaine, car les bulldogs peuvent être très baveux.

2. Prendre soin de la santé de votre chiot

santé buldog
L’obésité peut être un problème de santé important chez les Bulldogs.

Surveillez les dents du chiot lorsqu’il arrive chez vous.

Veillez à lui fournir de nombreux jouets à mâcher pour l’aider pendant cette période de transition.

Les sabots de vache se trouvent dans de nombreuses animaleries et sont recommandés.

Évitez les oreilles de porc, les peaux de porc bon marché, car ils peuvent provoquer de graves diarrhées, des ballonnements et un risque d’étouffement.

Surveillez la santé de votre chiot.

Par exemple, surveillez la diarrhée si vous changez la nourriture de votre chiot.

Si votre bulldog a la diarrhée, arrêtez toute nourriture pendant 12 heures.

Si elle persiste pendant plus de 24 heures, contactez immédiatement votre vétérinaire pour éviter la déshydratation.

Les chiots peuvent se déshydrater très rapidement, vous devez donc le prendre au sérieux en cas de diarrhée.

Faites soigner votre chiot à titre préventif contre les parasites locaux.

Les chiens peuvent ramasser certains parasites :

  • tiques
  • puces
  • acariens
  • poux
  • vers intestinaux.

Votre chien peut être l’hôte idéal de ces parasites si un traitement régulier n’est pas administré.

Votre vétérinaire est la meilleure source de connaissances sur les insectes locaux qui dérangent la population canine locale et sur la manière de prévenir ces parasites.

  • Le ver du cœur est une maladie répandue, propagée par les moustiques dans la plupart des États-Unis.
    Un test sanguin annuel est effectué pour s’assurer que le chien n’est pas infecté par ce vilain parasite, puis un comprimé mensuel ou une piqûre qui dure jusqu’à 6 mois est utilisé pour tuer tout organisme présent dans le sang.
    Il existe un traitement contre le ver du cœur, mais il est onéreux, il fait des ravages physiques sur le chien et peut prendre des mois à combattre.
  • Une autre vaccination à envisager, surtout si vous vivez dans une zone endémique, est celle contre la maladie de Lyme.
    Elle est particulièrement importante pour les chiens qui passent beaucoup de temps à l’extérieur, qui vivent dans des fermes ou qui chassent, car ils courent un risque accru de contracter cette maladie transmise par les tiques.
    En plus des douleurs articulaires, des gonflements et des fièvres, les chiens peuvent également contracter une maladie rénale généralement mortelle à la suite de la maladie de Lyme.

Emmenez votre chiot pour des contrôles réguliers chez le vétérinaire.

Les chiots auront généralement une première visite vétérinaire à l’âge de six semaines par la personne qui a sa mère.

Le vétérinaire examinera les chiots pour s’assurer qu’il n’y a pas de hernie, de problèmes :

  • cardiaques,
  • pulmonaires,
  • oculaires

En général, ils seront vermifugés à ce moment-là et recevront leur première piqûre de chiot (le vaccin contre la maladie de Carré).

À 9 semaines, puis à 12 semaines, les vaccins contre le vermifuge et la maladie de Carré seront répétés.

Ils peuvent ensuite être administrés une fois par an ou selon un calendrier déterminé par vous et votre vétérinaire.

  • Lors de la visite de 12 semaines, le vaccin contre la rage sera administré, bien que cela puisse varier en fonction des lois locales.
    Cette vaccination est exigée par de nombreuses communautés.
    Il peut parfois y avoir des sanctions sévères si votre chien n’est pas vacciné contre la rage, surtout s’il mord une personne ou un autre animal de compagnie.
  • À mesure que votre chien vieillit, des examens plus fréquents devront lui être administrés.
    Un examen semestriel permettra de détecter les problèmes médicaux avant qu’ils ne deviennent importants.
    Les chiens âgés souffrent fréquemment d’arthrite et de maladies cardiaques, tout comme les humains âgés.
    Il existe des traitements efficaces et sûrs qui peuvent aider votre chien âgé à vivre un âge d’or raisonnablement indolore et agréable.

Stérilisez ou castrez votre chiot à un âge approprié.

Il est important de faire stériliser (les femelles) ou de castrer (les mâles) votre chiot.

En plus des divers avantages pour la santé du chien (diminution des risques de certaines tumeurs et infections), il y a un grand avantage pour la société à réduire le nombre de chiens indésirables.

La mise en place d’une micropuce est également encouragée au cas où votre chien se perdrait.

Examinez les oreilles du bulldog anglais une fois par semaine.

La partie interne de l’oreille est normalement blanche ou de couleur plus foncée, correspondant généralement à la couleur du pelage du chien, donc recherchez une décoloration.

Les oreilles du chiot ne doivent pas non plus sentir ni avoir d’écoulement dans l’oreille ou sur le rabat.

L’oreille doit être exempte de débris, de saletés ou de parasites, comme les tiques ou les acariens.

Ces éléments suivants sont anormaux :

  • Se gratter ou se tripoter l’oreille.
  • Secouer excessivement la tête.
  • Écoulement de liquide cireux ou brun de l’oreille.

Nettoyez régulièrement les oreilles de votre chiot.

Vous pouvez nettoyer les oreilles à l’aide d’un produit spécialement conçu pour nettoyer les oreilles d’un chien.

Saturez un coton avec le liquide et l’essuyez doucement dans l’oreille du chien.

En cas de doute, ou si vous suspectez une infection de l’oreille, demandez à votre vétérinaire de regarder dans l’oreille à l’aide d’un otoscope pour examiner le tympan.

  • Ne jamais introduire un coton-tige ou un produit similaire dans le conduit auditif.
    Le conduit auditif d’un chien prend un virage serré lorsqu’il rencontre la tête. Vous ne pourrez pas voir tout le conduit auditif et ne devez pas essayer d’y poser quoi que ce soit.

Brossez les dents de votre chiot bulldog anglais tous les jours.

En vous brossant les dents tous les jours (ou au moins 2 à 3 fois par semaine), vous éliminerez les bactéries et la plaque dentaire qui s’accumulent chaque jour sur les dents.

Cela vous donne également l’occasion d’examiner la gueule de votre chien à la recherche de dents desserrées ou endommagées, de plaies, de croissances ou de tout autre élément inhabituel, et de les signaler à votre vétérinaire à un stade précoce avant qu’elles ne deviennent de gros problèmes

  • N’utilisez jamais de dentifrice humain sur un chien ; utilisez uniquement un dentifrice pour chiens.
    Le fluorure contenu dans le dentifrice humain est toxique pour les chiens et peut causer de graves problèmes de santé.
  • Placez un peu de dentifrice pour chiot sur le bout de votre doigt et laissez votre chiot le lécher.
  • Le lendemain, mettez-le sur votre doigt et frottez-le le long des gencives extérieures.
    Essayez ensuite d’en mettre un peu sur une brosse à dents pour chien, laissez le chiot la lécher puis faites passer la brosse à dents le long des bords extérieurs des dents et des gencives.
  • Seule la partie extérieure (contre les joues) doit être brossée.
    Le brossage des dents du chiot ne devrait prendre qu’environ 30 secondes.
  • Même avec un brossage de dents régulier, les chiens peuvent avoir besoin d’un soin dentaire de temps en temps.
    La plaque et les bactéries peuvent s’accumuler sous la ligne gingivale et causer des problèmes à cet endroit ou dans les racines des dents.
    Tout comme pour leurs propriétaires humains, les chiens doivent être examinés régulièrement par leur dentiste une fois par an.

3. Toilettage du chiot

Nettoyez votre chiot régulièrement.

En raison des plis de la peau du bulldog anglais, en particulier ceux de la face et du pourtour des lèvres, il faudra l’examiner soigneusement chaque jour pour détecter les signes d’infection.

Les levures normales que l’on trouve sur le corps se développeront et s’épanouiront dans ces crevasses sombres, chaudes et humides.

Il faut les laver doucement et les sécher soigneusement au moins un jour sur deux, et plus souvent chez les chiens sujets aux infections.

Brossez votre chiot régulièrement.

Le poil court du bulldog anglais perdra de son éclat.

Il est donc recommandé de le brosser soigneusement une fois par semaine avec une brosse à poils doux.

Pendant que vous faites sa toilette, gardez un œil sur les puces, les tiques ou les acariens, ainsi que sur les bosses, les bosses ou les kystes sur la peau.

Ces éléments, ainsi que toute croûte, rougeur ou démangeaison de la peau, doivent être portés à l’attention de votre vétérinaire.

Inspectez régulièrement les pattes de votre chiot.

Le brossage est un bon moment pour examiner les griffes et les pattes.

Il peut être nécessaire de couper les griffes.

Si vous n’avez jamais fait cela auparavant, demandez à votre technicien vétérinaire de vous faire une démonstration.

La procédure doit être effectuée correctement afin de ne pas couper la partie de l’ongle où se trouvent les vaisseaux sanguins et les nerfs.

4. Entraîner votre chiot

prendre soin d'un chiot bulldog
Il est préférable d’entraîner votre bulldog anglais dans un environnement intérieur à climat contrôlé.

Donnez à votre nouveau chiot une instruction directe.

Les chiots suivront naturellement un chef de meute et vous devez être ce chef.

En tant que chef, vous devez apprendre au chiot comment se comporter et s’intégrer dans son nouvel environnement.

Ce ne sont pas des bébés génies, ni des lecteurs de pensées.

Ils ont besoin de patience et de répétition avec beaucoup de renforcement positif.

Si vous ne parvenez pas à résoudre un problème que vous rencontrez, contactez un spécialiste local du comportement canin.

Entraînez votre chiot à suivre vos ordres.

Vous voudrez lui apprendre à s’asseoir, à rester et à obéir aux ordres.

De plus, il est également important de commencer à dresser votre chiot dès le début.

Toute cette formation est d’autant plus réussie que vous utilisez le renforcement positif avec votre chiot.

Au lieu de punir votre chiot lorsqu’il ne fait pas ce qu’il faut, vous devez faire en sorte que ce soit une expérience agréable lorsqu’il fait ce qu’il faut.

Donnez à votre chien une friandise (soit un snack, soit des compliments et de l’amour) lorsqu’il suit vos instructions et cela lui donnera envie de faire ce que vous lui dites !

Il est également important d’apprendre à votre chiot à se tenir sur le talon lorsqu’il marche en laisse.

Non seulement c’est un bon moyen pour votre chiot d’apprendre à se diriger, mais cela lui permet aussi de faire de l’exercice et de se socialiser dans le monde.

Veillez simplement à ne pas trop promener votre chiot.

Les petits chiots se font chier très facilement, alors ne les promenez pas dans le sol.

Commencez tôt à socialiser votre chiot.

La socialisation est très importante pour s’assurer que votre chiot s’entend bien avec les autres chiens, les autres animaux et les humains.

Les jeunes chiots de moins de 14 à 16 semaines se prêtent mieux à la socialisation, car après cet âge, ils se méfient davantage des nouvelles situations, des humains et des autres animaux.

  • Habituez votre chiot à monter dans la voiture et à se promener dans le quartier.
    Vous devez également l’habituer aux humains de tous âges, tailles, couleurs et sexes (en toute sécurité et de manière amicale).
    Veillez également à le présenter en toute sécurité à des chiens et des chats amicaux.
  • Une excellente façon de présenter le chiot aux gens et aux chiens est de le faire dans le cadre de cours de socialisation ou d’obéissance pour chiots organisés dans les grandes animaleries, les cliniques vétérinaires ou par le biais de cours communautaires.

Donnez à votre chiot beaucoup d’attention et d’amour.

Vous devez créer un lien d’amour et de confiance entre vous et votre nouveau chiot.

S’il est important pour le chiot de suivre vos ordres, il est également important pour lui de sentir que vous l’aimez et que vous vous en occupez.

Passez du temps de qualité avec votre nouveau chiot chaque jour, en vous assurant que la plupart des activités sont des jeux et des câlins, et non un dressage structuré.

5. Prendre soin des besoins spécifiques d’un chiot bulldog anglais

soin sépcifique bulldog
Le Bulldog est une race généralement saine, avec une espérance de vie moyenne de 10 à 12 ans.

Gardez votre chiot bulldog anglais dans des températures modérées.

Ces chiots sont sensibles à la température.

Ils peuvent très facilement souffrir d’un coup de chaleur mais sont également sensibles au froid.

  • Veillez à ce que votre chiot reste suffisamment frais pendant les mois d’été.
    Toute température de 32 degrés ou plus peut être très dangereuse.
    Si vous sortez votre chiot pendant une journée chaude, veillez à le mouiller et à lui donner de l’eau à boire en quantité illimitée.
  • Limitez au maximum le temps de sortie du chiot pendant les chaleurs extrêmes.
  • Les chiots bulldogs peuvent très facilement prendre froid.
    Veillez à le garder dans un environnement chaud pendant les mois les plus froids pour éviter qu’il n’attrape un rhume.
    Pendant les mois d’hiver, il peut être nécessaire de garder le chiot au chaud en utilisant un pull ou un sweat-shirt et des chaussons pour chien lorsqu’il est dehors.
    Il ne doit pas être maintenu à une température inférieure ou égale à 15 degrés pendant de longues périodes.

Surveillez le pelage de votre chiot pour détecter les signes d’allergies.

Comme d’autres races populaires, les bulldogs sont génétiquement prédisposés à la dermatite atopique, une affection cutanée qui se traduit par une irritation de la peau.

Des recherches indiquent que sur les 30 % de chiens qui souffrent d’allergies, 85 % sont allergiques aux pollens, aux acariens et aux spores de moisissure.

Consultez votre vétérinaire pour trouver des solutions si la peau de votre chiot devient rouge et irritée.

Surveillez la respiration de votre chiot.

En raison de leur museau court (nez), les bulldogs sont sujets à des difficultés respiratoires et à des troubles de la respiration.

Le temps chaud, le temps humide, l’exercice physique trop intense et toute maladie affectant le nez, la gorge ou les poumons font qu‘il est difficile pour votre bulldog de faire entrer suffisamment d’air dans son corps.

Amenez votre chiot dans une pièce climatisée par temps chaud ou humide et ne lui faites pratiquer des exercices à l’intérieur que par temps extrême.

Si votre bulldog commence à haleter, il est temps de mettre fin à l’exercice et de lui donner un répit.

Alors, vous savez maintenant comment prendre soin de votre chiot bulldog anglais, pour aller plus loin, découvrez dans cet article le Caractère du Berger Australien, une autre race populaire.



Qu’en pensez vous ?

Vous êtes libre de laisser un commentaire ci-dessous

✅ Comment prendre soin d’un bulldog anglais nouveau-né ?

Il suffit de tenir les chiots bulldogs nouveau-nés en place sur le sol devant elle ou de tenir le chiot pendant qu’elle le lèche. Cela peut être salissant, alors faites attention. Lavez-vous bien les mains à l’eau chaude et au savon avant et après chaque tétée.
Pour aller plus loin cliquez ici maintenant

✅ Les bulldogs anglais coûtent-ils cher à entretenir ?

Les bulldogs anglais coûtent cher. Ils coûtent très cher à l’achat et encore plus à l’entretien. Ils ont des factures de vétérinaire très élevées et ont besoin d’une nourriture spécialisée.
Pour aller plus loin cliquez ici maintenant

✅ Comment discipliner un bulldog ?

Méthode 1 : Agenouillez-vous et placez votre main gauche sur les épaules du bulldog. Puis placez votre main droite juste derrière ses pattes de devant. …
Méthode 2 : Posez votre main gauche sur les épaules de votre bulldog, en plaçant une friandise dans votre main droite au-dessus de sa gueule. Dites “allongez-vous” et posez lentement la friandise sur le sol, entre ses pattes.
Pour aller plus loin cliquez ici maintenant

✅ Combien de fois nourrissez-vous un chiot bulldog anglais ?

À quelle fréquence devez-vous nourrir votre chiot bulldog anglais ? Respectez un horaire de repas, au moins une fois le matin et une fois l’après-midi / le soir. Pour un jeune chiot, le minimum doit être de 2 fois par jour, principalement parce que vous ne voulez pas dépasser la taille des portions.
Pour aller plus loin cliquez ici maintenant

✅ Un bulldog anglais, mâle ou femelle, est-il préférable ?

Un mâle n’est pas nécessairement meilleur gardien qu’une femelle bulldog. Les mâles ont tendance à être plus territoriaux, mais les femelles défendent instinctivement leur “nid”. Elles sont donc plus protectrices de la maison et de la famille de leur maître. La femelle bulldog est souvent plus vigilante et plus alerte que la plupart des mâles.
Pour aller plus loin cliquez ici maintenant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *