Calendrier de Vermifugation pour Cheval (et traitements)

Listen to this article

Saviez-vous qu’il est normal que les chevaux aient en permanence un faible nombre de parasites dans leur système gastro-intestinal ?

L’objectif de la lutte contre les parasites chez les chevaux est d’équilibrer le nombre de parasites afin de ne pas avoir de symptômes cliniques (perte de poids, coliques) tout en ne créant pas de résistance aux médicaments.

Traditionnellement, les chevaux sont vermifugés tous les deux mois, mais cette pratique a entraîné une résistance aux parasites chez les chevaux.

Pour cette raison, nous recommandons d’effectuer un FEC (Fecal Egg Counts ou décompte des œufs fécaux) au printemps (idéalement au printemps et à l’automne) pour déterminer le nombre d’œufs qu’un cheval a dans son crottin.


Quand doit-je vermifuger mon cheval ?

Votre cheval doit être vermifuger au début du printemps, c’est à dire avant la saison de pâturage, une fois par an. Et le traitement doit être effectuer plusieurs fois par an si votre cheval est parasité.


Établir un FEC de base

vermifugation équine
Un vermifuge est un médicament agissant sur les parasites au sein du système digestif de l’équidé.

Un test FEC permettra de déterminer le niveau de parasites de votre cheval.

Les résultats du test FEC montrent les œufs de parasites par gramme.

Moins de 200 œufs par gramme peut indiquer un faible risque.

Les résultats de FEC supérieurs à 500 œufs par gramme peuvent indiquer qu’un cheval présente un risque plus élevé pour la santé à cause des parasites et pourrait transmettre des parasites à d’autres chevaux.

Connaissez les facteurs de risque parasitaire de votre cheval

Tous les chevaux présentent des facteurs de risque uniques qui influent sur leur vulnérabilité aux parasites.

Évaluez-les avec votre vétérinaire.

  • Résultats des tests FEC
  • Âge du cheval
  • Climat local
  • Élimination du fumier
  • Rotation des pâturages
  • Population des pâturages
  • Type de pâturage : luxuriant, envahi par la végétation, terrain sec, mixte
  • Alimentation : individuelle, en groupe, au sol ou hors sol
  • Utilisation du cheval : spectacle/performance, loisir, compagnon
  • Déplacement des chevaux à l’intérieur et à l’extérieur de l’écurie 

Comment vermifuger un cheval

vermifugation équine
les vermifuges doivent être prescrits par le vétérinaire

Un vermifuge est un médicament qui détruit les vers intestinaux par différents modes d’action, en fonction de la molécule utilisée.

Les parasites morts se décrochent de la paroi intestinale et sont ensuite évacués par les crottins.

On distingue trois procédés de vermifugation préventive :

  • par intervalle de 1 à 2 mois, par saisons ou en administration permanente.
  • la vermifugation saisonnière, c’est-à-dire deux à quatre fois par an.

Quelques règles permettent d’augmenter la réussite d’une vermifugation préventive.

  • Tout d’abord, tous les chevaux de l’écurie ou du pré doivent être traités en même temps et avec la même molécule.
  • En fonction de la saison il est nécessaire d’utiliser la bonne molécule qui détruit les larves ou les individus adultes.
  • Avant d’accueillir un nouveau cheval au troupeau il faut le vermifuger et attendre au moins 10 jours avant qu’il ne retrouve ses congénères.
  • De même pour un nouveau cheval à l’écurie, il faudra l’isoler au minimum une dizaine de jours après la vermifugation.

L’alternance des molécules antiparasitaires est importante pour limiter la chimiorésistance.

Ce phénomène se déclenche lorsque les vers sont trop souvent au contact du même poison.

Une utilisation trop fréquente ou répétée de la même molécule diminue ainsi son efficacité.

Dans ce cas de figure le cheval est toujours parasité malgré l’administration de vermifuge.

Une chimiorésistance se développe également lorsqu’il y a sous dosage ou sur dosage du vermifuge. Il est donc important de bien respecter la posologie affichée.

Pour qu’une vermifugation soit plus efficace, une coproculture peut être régulièrement effectuée sur un lot de chevaux afin d’identifier les vers les plus présents dans cet environnement.

Un cheval présentant des signes d’une infestation massive de vers intestinaux nécessitera une vermifugation curative.

Le protocole doit être établi par votre vétérinaire en fonction de la quantité de vers et de l’espèce en question.

Il est dangereux de vermifuger un animal malade soi-même car la destruction massive et rapide d’une grande quantité de vers peut produire une endotoxémie.

Une fourbure, une colique ou encore la mort de l’animal sont alors à redouter.

Quand vermifuger son cheval ?

vermifugation équine
Les parasites digestifs sont dangereux pour les chevaux.

Combien de fois par an ?

Il est recommandé de vermifuger un cheval adulte entre deux et quatre fois par an.

A quel moment de l’année vermifuger son cheval ?

Deux dates ont une importance particulière dans le protocole de vermifugation :

  • la première se situe au printemps, au début de la saison de pâturage,
  • et la seconde en automne, à la fermeture des paddocks.

Les pâturages étant la source d’infection la plus courante, il est recommandé de vermifuger également pendant la saison de pâture.

Et pour contrôler au mieux les parasites, il est conseillé de répartir ses efforts en se concentrant :

  • au printemps sur les vers ronds
  • en été sur les vers ronds ainsi que les ténias
  • à la fin de l’été de nouveau sur les vers ronds
  • et finalement, après la saison de pâture, sur les vers ronds, les ténias et sur les larves de gastérophiles.

Quel vermifuge, à quelle saison ?

Les substances actives diffèrent suivant les parasites qu’on souhaite traiter.

Au printemps, en avril-mai : traitement contre les vers ronds (petits et grands strongles, ascaris, et Strongyloides).

En été, en juin-juillet-août : même traitement qu’au printemps contre les vers ronds, mais avec en plus un traitement contre les ténias.

Au début de l’automne, en septembre-octobre : traitement des vers ronds et des Ténias comme en été.

En automne-hiver : traitement des vers ronds, des Ténias et des larves de gastérophiles.

Pour la dernière vermifugation de l’année en automne-hiver, il faut tenir compte des conditions météorologiques.

En effet, si l’été a été chaud et sec, il faudra décaler cette vermifugation, et l’effectuer en octobre ou novembre.

En revanche, si l’été a été pluvieux et l’automne sec, elle peut avoir lieu au début du mois de décembre.

Trouvez ici : Tout ce que vous devez savoir sur les poneys et leurs soins

Cas particuliers : la jument gestante et le poulain

Les poulinières :

Pendant la gestation, les juments peuvent être vermifugées avec de la Moxidectine.

Chez les poulinières, il faut traiter immédiatement après le poulinage, les larves de strongyloides à la Moxidectine.

On réduira ce faisant le risque d’infestation chez les poulains.

Ensuite, les poulinières devront être traitées à intervalles de 8 semaines environ jusqu’au sevrage du poulain.

Poulains et jeunes chevaux

La première vermifugation des poulains doit être effectuée à l’âge d’environ 2 semaines avec du Fenbendazole.

En outre, un traitement au Pyrantel pour combattre les ascaris est recommandé à partir de la huitième semaine. Par la suite, il est conseillé de prendre d’autres mesures de traitement à intervalles de 6 semaines pour le protéger pendant son développement.

A partir du 4ème – 8ème mois de vie, l’usage de Moxidectine pour lutter contre les petits strongles est possible.

Après la vermifugation

Après que le cheval ait reçu son vermifuge, selon le principe actif utilisé, vous interdirez pendant deux à trois jours l’accès au paddock, car il va excréter massivement pendant ce laps de temps des vers, larves et œufs dans ses crottins.

Ensuite, videz complètement tous les boxes, et nettoyez-les.

Il faudra aussi assainir les pâturages avant de pouvoir reprendre la pâture.

Règles d’hygiène

L’hygiène dans les pâturages et dans les écuries est particulièrement importante pour prévenir autant que possible une infestation par les vers.

Cela signifie concrètement un nettoyage quotidien dans l’écurie.

C’est important car leurs œufs peuvent survivre longtemps.

Il ne faudra pas alors que les chevaux mangent le foin directement au sol, mais depuis un râtelier ou des filets à foin, au moins pendant une période transitoire.

Il faudra également désinfecter leurs boxes au moins une fois par an avec un produit désinfectant agréé, et nettoyer régulièrement les murs et l’abreuvoir.

Enlevez soigneusement les crottins des zones de pacage, en les ramassant au moins deux fois par semaine. Puis vous pourrez également utiliser du cyanamide calcique pour fertiliser le sol au printemps.

En parlant de la santé des animaux, découvrez ici certaines que vous devez savoir sur les chats :

Mon Chat Mange Tout ce que les Humains Mangent : Est-ce Toxique ?

Les Chats Peuvent Ils Manger de la Nourriture Pour Chien ? (surprenant)

Votre Chat Perd Ses Poils ? Voici ce que vous devez savoir…



Quand dois-je commencer à vermifuger mon cheval ?

Il est fortement recommandé que tous les poulains soient vermifugés initialement à l’ âge de 1 à 2 mois .

Comment savoir si un cheval doit être vermifugé ?

Les signes courants qu’un cheval a besoin d’un vermifuge sont la perte de poids, la diarrhée, la fatigue, les démangeaisons à l’arrière et un pelage décoloré ou malsain.

Pouvez-vous voir des vers dans le caca de cheval ?

Vous ne pouvez pas les voir car les œufs sont trop petits . Mais parfois, vous pouvez voir des parasites internes sous la forme d’adultes ou de larves qui se sont frayés un chemin à travers le système digestif de votre cheval et dans le fumier.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *